Julie : 3 petits mots

3074557735_1_5_7zWB16jS.jpg

 

Je ne voulais pas du tout écrire sur ce sujet aujourd'hui mais prenant conscience de ma situation et réflechissant à tout ce gros bordel, aux gens qui m'entourent ou qui ne sont pas là justement, ainsi qu'à mes attentes, j'ai finalement décidé de dévier pour un sujet totalement différent mais néanmoins important.

 

Effectivement, là tout de suite maintenant (oui juste là pendant que j'écris à la vitesse de l'éclair sur mon clavier de bureau), je me rends compte de l'importance de trois mots simples. Trois mots qui peuvent changer une vie, une situation de crise, l'état d'une relation ou d'une amitié, une situation entre collègues ou familiale....

 

Trois mots tellement durs à prononcer quand nous savons que c'est à nous de le faire, mais aussi trois mots tant attendus quand nous savons que c'est l'autre en face de nous qui mérite de faire cet effort.

 

Trois petits mots adaptés à des situations délicates, que j'aimerai tellement entendre de la part de beaucoup de gens et qui peuvent m'ébranler complètement.

 

Quand je les entends je ne sais plus quoi faire, ils sont les mots magiques pour faire tomber toutes mes façades et ma grande gueule. En effet ils sont synonymes d'acceptation mais aussi de reflexion de soi, de reconnaissance et de compréhension de l'autre. Plus que les Je t'aime ils sont forts en signification et pourraient remplacer des centaines de phrases inutiles.

 

Même Monsieur G. je serais prête à oublier tout le mal qu'il m'a fait si je les entendais. Même la personne la plus froide au monde ne serait pas insensible à leur prononciation.

 

Mais pourtant quand ils sont dis parfois, ils sont si peu sincères, où tellement rares, qu'on ne fait plus confiance en ces trois mots. Ils ne peuvent pas toujours être prononcés car parfois cela serait inutile, quand bien même on arrive à les dire. Parfois il est déjà trop tard en fonction de la gravité de la situation.

 

Et pourtant ces trois mots je ne les ai pas assez dits, pas assez entendus...Aujourd'hui ils me feraient renoncer à toute conviction...

 

Vous avez deviné de quoi je voulais parler....Juste ces trois mots là, rien de plus, rien de moins :

 

"Je suis désolé"

 

Bisou Bisou

 

Julie

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wxug 23/03/2012 19:09

Très juste, mais cette phrase aussi courte soit-elle, aussi puissante soit-elle, est difficile à prononcer.
Il faut du temps aux gens pour accepter de redevenir humble, reconnaitre les erreurs du passé et vouloir les mettre de coté sans les oublier, en les acceptant et en offrant à l'autre la justice qui
lui revient.
Cela s'apprend, ça prend juste du temps pour certains. Mais ça finit toujours par venir, je crois.

2girlsinparis 23/03/2012 20:35

Puisse tu dire vrai. C est parce que je connais la difficulté et la signification de ce que c est de le dire que je trouve ça si important.
Faire un pas vers l autre, accepter son erreur, reconnaître qu on a eu tors et s en vouloir d avoir mal agis, voilà ce qui fait que quand on la prononce j ai du mal à ne pas pardonner.
Comme on dit "faute avouée est à demie pardonnée" ;-)

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog