Julie : concessions intimes

twilight-chapitre-5-revelation-2e-partie-de-bill-condon-107.jpg

Coucou ! 

Bon en cette période de merde seuls les amours sont au beau fixe. 

Du moins tiennent la route. Mais non sans concessions. 

Rappelons les faits : D. et moi sommes tombés d'accord pour nous redonner une chance, la première fois ayant foirée sans vraiment que nous y soyons pour quelque chose. Disons simplement que c'était le mauvais moment pour chacun de nous. 

Depuis un mois environ nous avons donc décidé de repartir comme en 40 et de voir ce que cela donnerait maintenant que nous sommes plus stables dans nos vies respectives. Et puis après tout, nous n'avions rien à nous reprocher et nous nous sommes toujours très bien entendu. Nous rigolons beaucoup tous les deux, nous nous parlons franchement et nous arrivons à nous soutenir dans nos choix de vie. 

Nous avons donc toutes les bonnes cartes dans notre jeu pour y arriver. Seulement le seul bémol à cette relation c'est que monsieur au delà d'avoir un travail assez prenant est en plus sportif de haut niveau (décidemment je les collectionne je sais). Du coup tous les soirs après le travail c'est direction l'entraînement, débriefing avec le coach et j'en passe et ne comptons certainement pas sur les week-end car c'est le moment des compétitions ou bien celui pour rattraper tout ce qu'il n'a pas eu le temps de faire la semaine. 

Alors oui au moins j'ai le temps de m'occuper de moi, voir mes amies blablabla...Seulement en début de relation plus qu'à tout autre moment, on a encore plus envie de voir son homme, de le découvrir, de partager des choses avec. Quand l'envie est comblée, c'est encore pire ! Bah oui tout ca c'est comme gratter une piqûre de moustique, plus on le fait plus on en a envie ! (Très romantique comme métaphore). 

Du coup si je veux que cela fonctionne je dois prendre mon mal en patience. Alors cela me freîne un peu car je sais que plus je m'attacherai plus je ressentirais le besoin de le voir. Et ça me fait tellement flipper ! Je voudrais vraiment que ca fonctionne cette fois donc je fais l effort de ne pas trop en demander. Mais samedi je n'y tenais plus et je lui ai parlé de ce point de vue. 

Hier quand il est venu nous sommes tombés d'accord pour dire que nous nous verrions tous les dimanches soirs et qu'il viendrait dormir à la maison un soir dans la semaine, en attendant d'avoir un week-end sans compèt. Donc il semblerait que je doive m'accomoder de ce rythme pour le moment. 

Et comme nous les filles, avons des tendances enfant gâtée, il faudra que je m'abstienne du caprice "je veux te voiiirrrr". 

Pour le moment cela ne me semble pas insurmontable. Après tout il faut que chacun y mette du sien et je sais qu'il essaie de trouver des solutions donc c'est le plus important. D'autant que quand je le vois tout est si fluide, se passe simplement et ça me fait énormément de bien. 

Donc je ne vais pas gâcher une bonne chose par excès de gourmandise. 

Affaire à suivre donc ! 

Bisous bisous

Julie

Rendez-vous sur Hellocoton !

la chauve-souris 06/05/2013 16:32

ce n'est pas un mode de vie évident en effet. la saison de compèt est longue?

2girlsinparis 06/05/2013 16:39



Jusque début juillet...normalement c est pas tous les week end c est juste mai/juin ou la c est les finales donc c est hyper blindé :(



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog