Julie : Je suis une vitre sans tain

2128509785_4.jpg

 

J'ai une faculté incroyable depuis que je suis toute petite qui est de masquer ce que je pense ou ressens vraiment. Déjà plus jeune mes parents ne se sont jamais rendu compte pendant des années de ce que je pouvais vivre d'atroce en dehors de nos repas de famille, et je vois qu'aujourd'hui j'arrive toujours parfaitement à faire bonne figure. A l'image d'une vitre sans tain, le reflet que je renvoie masque ce qui se cache véritablement derrière cette façade.

 

Auprès de mes amis, de ma famille et de mes collègues, qui pensent que mes bonnes blagues et mon grand sourire perpetuel sont synonymes de moral constant et de bonne humeur communicative. Seulement personne ne sait vraiment qu'à l'intérieur il y a un véritable gouffre...Alors quand derrière le regard rieur certains s'aperçoivent qu'il y a un truc qui cloche ou que j'ose répondre que ca ne va pas fort, les gens se disent souvent "oh c'est un moment de "bas" mais ca va aller mieux dans pas très longtemps, demain est un autre jour"...Seulement cela fait des années que demain est un autre jour.

 

Alors oui il y a des gros problèmes et des problèmes plus futiles. Mais cette récente peine de coeur n'a rien arrangé à ma situation déjà désastreuse et dont je n'ai pas fait effet sur le blog. J'ai l'impression d'être retournée à la case départ, d'être trop insignifiante pour attirer l'attention...Parce que malgré toute la futilité que cette phrase représente c'est LUI que je voulais vraiment.

 

J'avais l'impression d'être proche d'un but que je cherche à atteindre depuis des années, d'approcher de si près un homme que j'idéalise et auprès duquel j'aurais voulu continuer le plus longtemps possible. Et son silence enfonce un peu plus chaque jour qui passe le couteau dans la plaie. Son indifférence est un poid trop lourd à porter me rabaissant à l'état de "Tu n'es rien".

 

Alors sans aucun doute ca passera, il y aura d'autres coups de coeur...Mais je suis fatiguée d'être optimiste, de me battre contre mes propres pensées à chaque minute et de forcer mes lèvres à s'entre-ouvrir en un large sourire devant les autres.

 

Je ne veux pas de solutions, juste un retour en arrière. Chose que personne n'a encore pu inventer...En attendant on ne peut que serrer les dents et faire semblant de croire les "ca va passer",  "il en vaut pas la peine" et "c'est mieux comme ca tu trouveras mieux". FUCK les bonnes paroles, NON CA NE VA PAS, NON CA NE PASSE PAS, NON JE NE VEUX PAS OUBLIER, NON JE NE VEUX PAS ME CHANGER LES IDEES ET VOIR LES AUTRES HOMMES....

 

CE QUE JE VEUX C EST LUI !!!

 

Même s'il est déjà trop tard....

 

Bisous Bisous

 

Julie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Wxug 21/03/2012 15:29

C'est vrai, il n'existe dans ces situations aucune parole qui puisse vraiment réchauffer le coeur ou changer les choses.
Alors tout ce que je peux faire, c'est avoir une pensée pour toi que je marque d'un simple commentaire.
:'-(

2girlsinparis 21/03/2012 16:10



C'est gentil...De toute façon quoiqu'il arrive à part avancer on peut pas faire grand chose, ce qui n'est pas très juste d'ailleurs parce qu'on peut pas non plus faire retour arrière...Mais bon
disons nous qu'on peut pas avoir pire et puis comme ca je serais préssée de voir ce que le futur me réserve...Ou pas !



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog