Julie : Le "bon moment"

3097864139_1_3_tzcSYKFt.jpg

 

Coucou tous et toutes ! 

Les semaines passent et ne se ressemblent pas du tout ! 

Bien que A. ne cesse de faire des retours dans ma vie, je me sens désormais tout à fait capable de le gérer et en prime, je suis consciente d'être enfin débarassée de mes sentiments envers lui...il était temps !

Et c'est surtout grâce à D. 

Si je ne m'attendais pas du tout à rencontrer quelqu'un aussi vite, je m'attendais encore moins à ce qu'il soit attentionné, doux, compréhensif, marrant etc...Peu de défauts si ce n'est une légère susceptibilité et un emploi du temps plus que chargé qui nous empêche de se voir autant que nous le souhaitons. 

Les semaines passant et nos sentiments grandissant, il m'a avoué la semaine dernière après de nombreux détours, qu'il était amoureux de moi. OH JOIE ! Seulement monsieur attend le bon moment pour dire "je t'aime"...

Mais c'est quand le bon moment bordel ?! Ok les hommes ont une légère constipation verbale quand il s'agit de se jeter à l'eau pour LA grande déclaration, mais plus les jours passent moins le "bon moment" pointe le bout de son nez. 

Alors c'est pour quand ? 

Après ou pendant un câlin, apparement non. Après une soirée entre amis où tout se déroule à merveille, toujours pas. Par SMS entre deux "tu me manque" ? Non plus. Et difficile de dire ca au restaurant quand le seul repas qu'on ait eu le temps de se faire était un Macdo. Pour le romantisme effectivement on repassera. 

Mais je m'en fou moi du bon moment. L'important c'est que ce soit dit, pensé et sincère. De mon côté c'est sans arrêt le bon moment. Je suis sans arrêt dans l'attente, et quand j'essaie d'y faire des allusions marrantes il ne saisit pas les perches...

Parfois le romantisme on a bien envie de l'envoyer chier. Je m'en fou moi que ce soit dans une cave, pendant qu'il est aux chiottes ou grâce à un SMS sorti de nul part pendant que je suis au boulot, en train de dormir ou d'insulter ma psychopathe de collègue. Merci les films à la con et l'envie des choses bien faites. 

Donc j'attends, comme un enfant attend Noël, comme une dinde attend d'etre f...euh rôtie, ou comme un chômeur attend les ASSEDIC..enfin bref je brûle d'impatience devant l'attente interminable que m'impose monsieur avant de se décider. 

En espérant que le prochain article annonce l'arrivée de ce bon moment...

Bisous Bisous 

Julie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

la chauve-souris 04/12/2012 13:17

c'est surtout aussi du au fait qu'avec un ex j'en ai bouffé du "je t'aime" jour et nuit et qu'au final c'était des couilles. moi je me dis "s'il est avec moi c'est qu'il m'aime et le jour où il ne
m'aimera plus il partira".

2girlsinparis 05/12/2012 15:23



LOOOOl c'est vrai que parfois on le dit tellement que ca perd de son importance. 


J'ai connu aussi des ex qui le sortaient comme ils auraient dit "j'ai envie de pisser"



la chauve-souris 04/12/2012 12:41

avec le géant, si on s'est dit 4 fois je t'aime sur 6 ans c'est beaucoup :-)

2girlsinparis 04/12/2012 13:16



Loool ah moi je suis incapable d'être confiante si ce n'est pas dit, répété et redit régulièrement ! 


Mais j'envie les gens comme vous qui n'ont pas besoin de preuves verbales pour être sereins



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog