Julie : Le Sud

tumblr_llu4mklM341qdghc8o1_500_large.jpg

Quand la situation devient compliquée à gérer, il y a un endroit où j'aime me réfugier : le sud de la France. 

Oui bien évidemment il y a le soleil, qui nous redonne toujours un coup de fouet au moral surtout si comme à Paris vous venez de traverser huit mois d'hiver. Mais pas que, et ce n'est pas ce que j'apprécie le plus là bas. Ce ne sont pas non plus les paysages, bien que ne plus voir de bâtiments hauts de plusieurs dizaines de mètres et entrevoir la verdure est aussi plaisant. 

Non ce que j'aime la bas ce sont les gens. Tout d'abord y vit l'une des personnes les plus importantes de ma vie à savoir ma meilleure amie S., mais les gens qui l'entourent ne pensent pas comme les parisiens. Bon ne nous leurrons pas non plus ils ont aussi leurs petites histoires et leurs langues de vipère mais tout cela reste bien innocent face à tout ce que nous pouvons faire ici. 

Là-bas les gens sourient, te remontent le moral, sont toujours optimistes. Les couples ressemblent à nos histoires de lycée, les repas entre amis sont choses régulières. La compassion n'y est jamais forcée ou intéressée et les jugements sont moins fréquents. 

Retrouver le sud c'est comme partir dans une seconde famille. Et peu importe que vous ne soyez pas de là-bas, vous y êtes accueillis comme s'ils vous connaissaient depuis toujours. 

Ce qui me fait sourire en tant que parisienne c'est que la première fois où j'ai rencontré le groupe d'amis de S. ils m'ont non seulement accueillis mais j'ai eu l'impression pendant quelques heures d'y être une attraction. Les parisiens y ont déjà leur réputation et votre ville d'origine les intriguent au plus haut point.

Mais ils ne vous l'envient pas pour autant. Ils envient les lieux touristiques, le shopping et nos vies mouvementées les font sourire. Et pourtant pour rien au monde ils ne voudraient y venir pour toujours. Ils connaissent le gris de la ville, notre allure nonchalante, notre esprit malsain (pour certains) et qu'avec trois fois plus d'habitants, c'est trois fois plus de mauvaises surprises. 

Alors oui moi aussi j'aime y aller et penser le temps de quelques jours que des gens bien intentionnés m'entourent et que je suis au sein de beaucoup d'affection. Leur plaisir communiqué à chaque fois que je descends les voir me redonne du baume au coeur et me permet de trouver le courage d'affronter mes problèmes à mon retour. 

Le sud est un grand bol d'air frais tant sur le plan touristique qu'humain. 

Demain donc je vais recharger mes batteries pour oublier ces derniers jours. Je vais m'ennivrer de toute cette gentillesse et de cette bonne humeur afin de revenir plus optimiste. Et cinq jours après...je repartirais. 

Bisous Bisous

Julie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog