Julie : Notre étiquette

3140211520_1_2_TjtiXElM.png

 

Après avoir été jugée sur mon passé par D. je me remet beaucoup en question. 

Et si la rédemption était impossible ? Et si notre ardoise du passé ne pouvais jamais s'effacer ? En paiera-t-on les conséquences toute notre vie ? 

Le fait que j'ai connu plusieurs aventures dans ma vie me fera-t-il toujours passer pour une fille facile ? Et elle qui a eu un passé difficile sera-t-elle toujours considérée comme une dépressive ? Ou lui qui ne sait pas encore ce qu'il veut faire de sa vie, est-il pour autant un glandeur à tout jamais ? Ce mec qui a connu beaucoup de nanas ? C'est un playboy, il te fera du mal et ne s'intéresse qu'au sexe. 

Quoiqu'on en dise sur l'évolution des mentalités et des moeurs aujourd'hui, nous portons tous encore une étiquette. Nous ne sortons jamais vraiment du lycée ou celui-ci était le geek, celui-là le rebelle, celle-ci la grande gueule et l'autre celle qui se tapait tous les mecs. 

Aussi compréhensifs que les gens aiment se le dire, personne ne se défait jamais de ses à prioris et de cette façon de cataloguer les autres. Peut importe que celle-ci ai sauvé la vie d'un homme il y a peu, il y a cinq ans elle enchaînait les mecs. Peut importe qu'il soit un brillant mathématicien, il porte des lunettes et n'a jamais eu de relations, c'est un coincé voire pire un puceau. Et cette pauvre fille qui dit avoir une enfance de fille terrorisée par son père, qu'importe puisque elle n'a pas su avoir du caractère par la suite, c'est donc une serpillère pour les hommes. 

Notre passé nous définit certes, mais ce sont les leçons apprises au cours de celui-ci et les erreurs que nous avons faites nous font devenir des gens biens, respectables et qui au moins sont certains de ne pas recommencer. Les gens qui n'ont pas eu le temps de vivre, d'essayer, de faire des conneries auront toutes les chances de les faires ensuite. Donc ces gens etiquettés ont finalement une longueur d'avance. Ils savent ce qu'ils ont vécu, qu'ils s'en sont sortis grandis et plus forts pour la suite, pleins de leçons apprises et une meilleure ligne de conduite à suivre pour le futur, un futur qui dépendra de ce que nous voulons ou ne voulons plus car maintenant nous savons mieux reconnaitre ces choses là. 

Les personnes etiquettées sont les plus réfléchies sur la vie qui les entourent et les plus déterminées à devenir meilleures. Donc elles sont de loin celles qui doivent être jugées. 

Seulement ceux qui se disent au fond d'eux compréhensifs ne croient jamais vraiment que vous avez changé ou évolué, malgré ce qu'ils vous disent au départ pour vous rassurer. Aujourd'hui la leçon que j'ai apprise concernant mon etiquette c est qu'elle continuera de gâcher ma vie. Que je ne pourrais jamais passer pour une personne respectable et pourtant c est belle et bien ce que je suis. Donc je vais devoir retirer mon étiquette de fille honnête que j'aimais tant, pour mentir et cacher un peu de mon passé, afin de taire mon ardoise et d'éviter l'étiquette "fille douteuse" pour une nouvelle étiquette de "fille respectable". 

Je suis triste de me dire que je devrais mentir par la suite et que je ne trouverais jamais une relation basée sur l'honnêteté et la compréhension. Mais j'ai essayé, ils n'y arrivent pas. Et pourtant s'il n'avait jamais su la vérité, je serais exactement la même personne aujourd'hui, avec les mêmes qualités qui lui plaisaient tant. Mentir est notre seul salut, l'ardoise ne s'efface jamais autant la cacher bien au fond d'un placard. 

Alors un conseil que je vous livre à regret : en amour ou dans une situation de départ à zéro gardez pour vous seul ce que chacun appelle un jardin secret et ce que moi j'appelle votre ardoise, elles vous offriront de nouvelles étiquettes. 

 

Bisous Bisous

Julie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog