Julie : nous, créatures des bas fonds

2728504440_1.jpg"Il nous est interdit d'aimer" pour citer Harold Zidler (Moulin Rouge)

Pour rappeler la situation, D. avait insisté pour que l'on se remette ensemble. Ce que nous avons fait et nous coulions des jours heureux, moi apprenant à faire des concessions quant à son planning de sportif. 

Vendredi soirée paisible, romantique, il me disait ce que je voulais entendre, me rassurant sur nous deux, confiant en l'avenir de notre couple et parlant même d'un avenir tous les deux. 

Mais vous connaissez ce qu'on appelle l'intuition féminine ? Ce petit phénomène qui nous alerte inconsciemment que quelque chose ne va pas aller d'ici peu. Donc j'ai été saisie de ce sixième sens samedi et ca ne m'a pas trompé car hier j'ai pris une tarte dans la gueule comme j en ai eu rarement. 

Mon Dr Jekyll s'est transformé en Mr Hyde sans qu'il n'y ait eu d'élément déclencheur entre temps. D'un ton pire que méprisant et avec le sourire il m'a anoncé : "non mais attends quand je parlais de nous plus tard tu pensais quand même pas que j'étais sérieux ? Moi jamais de ma vie je ne ferais mon avenir avec une nana qui a eu autant de relations dans le passé" ! Et encore c'était dit de façon complétement irrespectueuse je vous ai épargné les mots les plus grossiers. 

Donc nous y sommes. D. qui m a toujours poussé à tout lui confier, à lui faire confiance car il disait ne jamais juger personne par le passé, a fait exactement l'inverse. Je pense que ses sentiments venant il s'est monté la tête tout seul ce week-end et a décidé qu'il ne pouvait pas assumer mon passé mouvementé. Déjà ca tombe bien puisque c'est à moi de le faire et personne d'autre. Ensuite j'ai essayé de lui expliquer que ce qui comptait était la personne que je suis aujourd'hui qui essaie de faire les choses bien tout en respectant les personnes qu'elle choisit mais rien à faire. J'ai eu le droit à un procès comme j'en ai jamais eu. je lui ai dis que si je lui avais menti dès le départ à ce sujet, non seulement il serait tranquille et pourtant je serais EXACTEMENT la même aujourd'hui ca n'aurait absolument rien changé. 

Donc voilà comment être jugée, cataloguée et rejetée la même journée, par une personne a qui l'on a donné sa confiance. Mon passé n'est certainement pas une fierté mais il m'a enseigné beaucoup de leçons et a fait de moi celle que je suis aujourd'hui. Donc sous prétexte que j'ai fais des erreurs il y a des années, aujourd'hui je n'ai pas le droit d'être avec une personne respectable ? Parce que bon, on le sait toutes, si j'étais un mec ca n'aurait choqué personne, tout le monde aurait trouvé ca normal. 

Notre vécu, sert-il à nous faire grandir et avancer, ou au contraire est-il l'obstacle le plus difficile à contourner pour se reconstruire une vie convenablement ? Je sais à quoi je dois mes erreurs, je n'ai pas d'excuses mais mon enfance et le contexte dans lequel j'ai grandi peuvent expliquer mes mauvais choix. Et tout cela il le savait aussi. Impossible aujourd'hui de lui faire entendre raison et je me demande si j'en ai vraiment envie. 

Je sais qui je suis, ce que je veux, ce que je ne veux plus de moi ou des autres. Je ne devrais pas douter de moi sous prétexte que des personnes fermées pensent qu'on ne peut pas changer ce qu'on était, qu'il n'y a pas de rédemption si le mal est fait. 

Je ne pourrais jamais revenir en arrière et pourtant j'aimerai tellement pour effacer quelques erreurs. Mais je ne regrette pas les épreuves qui m'ont faites telle que je suis. Je sais que je suis tout autant respectable qu'une autre voire peut être même plus que certaines qui font encore les erreurs que j'ai faites sans s'en rendre compte. Mais il ne le comprendra pas. 

Les étiquettes nous collent et je sais maintenant que la franchise n'est pas possible car trop peu de personnes sont ouvertes d'esprit. 

Je me retrouve donc seule, retour à la case départ et il a emporté un peu de ma fierté avec lui. Ne reste plus qu'à attendre que les jours difficiles qui s'annoncent estompent peu à peu le mal qu'il m'a fait. 

 

Bisous bisous

Julie

Rendez-vous sur Hellocoton !

la chauve-souris 21/05/2013 18:53

ils ont l'art de nous faire le coup du jour au lendemain! je me demande bien ce qui leur passe par la tête!

2girlsinparis 21/05/2013 20:50



Ce que je sais en tous cas c'est qu'ils ne pensent pas au mal qu'ils font



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog