SARA : JOLI MOIS DE MAI

Joli_mois_de_mai_BLOG.jpgHello toutes et tous,

 

Je n'ai rien posté depuis quelques temps, pour la raison suivante : Je me suis faite plaquer. Ou je l'ai plaqué. Enfin on s'est plaqués quoi.

Et oui, pour mémo, mon mec avec qui j'étais depuis deux ans et demi était parti aux Etats-Unis pour son taff, il m'a laissé l'attendre deux mois pour me dire finalement qu'il était "perdu", et qu'il ne "savait plus où il en était par rapport à nous deux". Grosse blague. J'ai donc pris le taureau par les cornes (douce ironie dans l'expression si jamais il y avait une autre fille là-dessous ...) et j'ai décidé de mettre fin à cette relation destructrice. Sans blague, en deux ans et demi j'ai eu droit à trois phases "je suis perdu". Il fallait que ça s'arrête. On ne peut pas indéfiniment se donner corps et âme dans une relation à sens unique.

 

Après cette poussée de force venue d'on ne sait où qui me servit à mettre fin à cette histoire, bien évidemment, il y a eu la redescente. Je l'ai regretté, je le lui ai dit, mais c'était trop tard. On savait tous les deux que c'était fini. Il m'apprend finalement qu'il revient en France le 5 mai, qu'il veut qu'on se voie pour parler. Nous sommes le 10 et c'est le silence radio. Mais ce n'est pas plus mal, le fait de ne pas l'avoir vu depuis deux mois m'aide déjà à aller de l'avant (si c'est comme ça qu'on appelle la période de débauche qui suit généralement une rupture), et je préfèrerais éviter de le revoir pour réussir à l'oublier. Mais devinez quoi ? Son chez lui est à 50 mètres de mon chez moi. Merci donc à toutes les filles agents immobiliers de me dégoter un appart à mille lieues du 6ème (ma santé mentale en dépend, merci de votre compréhension).

 

De là, j'ai revu P., un mec avec qui j'avais fricoté au lycée, et qui soit dit en passant me plaît toujours autant. On s'est fait des soirées, des balades ... et plus si affinités (qu'il y eut).

 

C'est la relation parfaite quand on vient d'achever (au sens propore comme au figuré) une histoire longue. Avec P., On se voit si on veut, on s'appelle si on veut, bref, zéro contrainte et que de bons moments. En somme, les avantages du couple sans les inconvénients. Et Dieu sait que celui qui tentera de me mettre la corde au cou après ce que je viens de vivre va devoir se lever tôt ! Histoire à suivre donc.


 

Et au fait, après le célibat : le chômage. Je suis en train de perdre mon boulot ...

 

Joli mois de Mai, quand reviendras-tu ...


 

Bisous.


 

Sara

Rendez-vous sur Hellocoton !

Wxug 21/05/2012 11:08

Je suis bien désolé d'apprendre tout ça. :-/

Bon, le seul point positif, c'est qu'une fois tout ces obstacles traversés, tu auras une route bien dégagé. ;-)

(Tu vas chercher quoi comme boulot ?)

Plein de ♥ en espérant que tu trouves. Quoi ? Mais tout voyons, faut pas se restreindre dans la vie ! :-D

Sara2girlsinparis 21/05/2012 13:59



Merci pour ce gentil comm, c'est vrai que quand on tombe si bas on ne peut que remonter ! Bon point, j'ai retrouvé provisoirement du boulot, mais je cherche un CDI en tant qu'assistante de
direction.


Pour ce qui est des mecs, je continue à fricoter tout en essayant de me remettre, advienne que pourra !



Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog