Sara : Les conflits

 1152.jpg

Qui ne rêve pas d'une relation avec seulement quelques disputes jamais graves et qui ne remettent rien en question ?

 

Je m'auto-proclame futur docteur ès confilts. Oui, oui, j'étudie ça de près, ma relation souvent tumultueuse me permet de réfléchir sérieusement à comment régler une fois pour toutes les conflits perpétuels de manière adulte, via deux points clés : 1 Ai-je VRAIMENT tort ? 2 A-t-il VRAIMENT raison ?

 

Oui bon OK ce ne sont peut-être pas des questions dignes d'une thèse. Mais vous verrez qu'en étudiant ces deux points, vous réglerez vos problèmes de communication avec votre homme. Mais il vous faut deux choses essentielles : de la bonne foi (qui d'entre nous n'a jamais sorti à son mec "je-ne-suis-pas-jalouse-arrête-je-vois-pas-pourquoi-tu-dis-ça" sur un ton de mégère !), et de la patience (et qui d'entre nous n'a jamais entendu de la part d'un mec "non mais ... Tu te prends la tête pour rien quoi" mit moue exaspérée).

 

Prêtes ? C'est parti (et c'est du vécu, testé pour vous ... Bon OK pour moi en grande partie !).

 

1) La Guerre Froide ou Guerre des Tranchées

 

Si le conflit est sous-jacent, mieux vaut s'armer de patience et attendre le bon moment pour crever l'abcès. La soupe à la grimace ça peut durer longtemps, surtout si les deux parties se disent "non mais attends c'est pas à MOI de m'excuser là faut pas pousser". Donc, lorsque le moment est propice (pas pendant son match de foot ou après qu'il ait passé une demi-heure au téléphone avec sa mère), engagez la conversation et surtout, SURTOUT ne commencez JAMAIS par : "il faut qu'on parle" (pour un homme = elle va me prendre la tête avec une discussion dont les femmes ont le secret, qui va me filer la migraine)

Si la guerre est déclarée et que chacun campe sur ses positions, là encore soyez la plus intelligente. Si vous vous êtes dit tout ce que vous aviez à vous dire, réfléchissez un peu. N'avez-vous pas un peu exagéré vos propos ? Ne pensez-vous pas pouvoir faire quelques efforts ? Je sais croyez-moi qu'il est agaçant au possible d'être les seules dotées de la faculté d'introspection. Si vous estimez (en toute bonne foi mesdames attention !) qu'il a entièrement tort, et que vous voyez qu'il n'est pas fichu de se remettre en question (là encore, c'est du vécu. le mien n'a JAMAIS tort. Moi non plus.), quittez le champ de bataille.

Moi, j'ai trouvé la formule magique avec mon grincheux : "Bon, on n'est pas d'accord et de toute évidence on ne le sera jamais là-dessus (avec un sourire hein, pas avec le ton de mégère cité plus haut !!). Ca te dit une bière ?"

HAHAHA

 

Bisous les filles

 

Sara

Rendez-vous sur Hellocoton !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog