Sara : Robuchon de la Saint Valentin

 

J-Robuchon.jpg

 

Je m'auto-congratule depuis hier, et j'ai envie que vous me congratuliez de concert :
  
J'ai réussi un dîner de Saint-Valentin !!
  
Bon OK la plupart d'entre vous lève un sourcil et agrémente d'un "ouais ... et ?", mais sachez que je suis la plus grande catastrophe en cuisine de tous les temps, genre je sais à peine faire cuire des pâtes (pas une femme à marier disons-le franchement ... C'est aussi ce que doit penser la mère de mon cher et tendre puisqu'elle m'a offert pour Noël ... un livre de cuisine ...)!
  
Ni une ni deux, j'ai sauté sur google à peine rentrée du bureau (bon d'accord au bureau) et je tape "recette facile et rapide". Je tombe sur je ne sais quel site qui propose "30 recettes de cuisine pour les nuls". Tout à fait pour moi.
Je choisis donc une recette de saumon - tomate - mozza en papillote (parce-que franchement pour rater une cuisson en papillote il faut le vouloir), et pour le dessert des "carrés de chocolat au lait et amandes effilées". Je me suis attelée au dessert chez moi avant de le rejoindre chez lui (nous n'habitons pas ensemble, vous l'aurez compris), de manière à ce qu'il ne voie pas à quel point je galère.
Vous le croirez ou non, j'ai fait la cuisine avec un dictionnaire. Je croyais jusqu'à hier qu'une Maryse c'était une expression pour dire une vieille (bon une "personne du troisième âge").
Il s'avère, pour les plus ignares d'entre vous à qui m'empresse d'étaler ma science fraîchement acquise, qu'il s'agit d'un ustensile qui sert à racler le plat lorsque vous versez la préparation de votre saladier tout moche à votre sublime plat à gâteau. Rien à voir avec la gériatrie, donc.
 
Pour le dessert donc, la recette disait "15 min de préparation, 45 min. de cuisson". J'y ai passé ... à quelque chose près ... tout l'après-midi.
 
Je vais donc chez mon amoureux en début de soirée, avec dans un grand sac mes ingrédients pour faire le plat, et mon gâteau ... Dans des tupperwares (classe). Je m'installe dans la cuisine, déballe le tout avec de grands sourires rassurants à son attention, tout en me disant "OhmonDieu OhmonDieu OhmonDieu je vais tout foirer et on va être obligés de commander une pizza". Je tente de garder mon calme, et ai suivi à la lettre la recette.
Pas compliqué en plus :
 
"Pavés de saumon tomate-mozzarella à l'huile d'olive :
 
2 pavés de saumon
2 tomates
1 boule de mozzarella
2 petites gousses d'ail
huile d'olive
sel
poivre
basilic
 
Mettre chaque pavé de saumon dans une feuille d'aluminium séparée.
 
Saler et poivrer légèrement
 
Couper les tomates et la mozzarella en fines tranches, et les disposer sur chaque pavé de saumon : une tranche de tomate, une tranche de mozzarella etc.
 
Emincer l'ail et le disposer par dessus l'ensemble. Resaler et repoivrer légèrement, ajouter deux cuillères à café d'huile d'olive sur le tout
 
Fermez les papillotes, enfournez 35 min. thermostat 7"
 
 
J'ai donc attendu 35 minutes en buvant du champagne avec mon chéri et en ... bref des trucs de Saint-Valentin.
 
Ding ! fin de la cuisson.
 
C'était SUPER BON !! Je le dis et je le redis, je vais devenir une super Robuchon (parce-que Robuchonne ça fait tout de suite moins classe).
 
Recette à tester les filles, bisous !
 
Sara

Rendez-vous sur Hellocoton !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog