SARA : Casse-Noisettes

nelly_olson.jpg

 

Avez-vous déjà remarqué à quel point nous, les femmes, sommes obligées de contenir nos émotions à longueur de temps ?

 

Au travail, il ne faut pas être trop émotive sinon on se paye le regard condescendant des hommes qui ne manquent pas de citer nos pauvres hormones en public. Avec notre mère, il faut s'armer d'une patience d'ange pour ne pas lui dire que non, nous n'aimons ses recettes de cuisine à la flotte (bon d'accord, "légumes vapeur"), ou que nous ne voulons pas de son tailleur des années 80 pour nos entretiens d'embauche. Au sport, pas question d'être une mollasse qui pleurniche après trois tours de piste, sinon on risque la remarque du gros boulet lambda genre "Ben alors ? Vous vouliez pas être l'égale de l'homme ? Le reste suit pas hein !" (remarque que j'imagine accompagnée d'un rire gras et d'un clin d'oeil immonde).


 

Et en couple ...

 

Interdiction formelle d'être casse- ... noisettes (bon pas tout le temps quoi).

 

Toute femme ayant envie que sa relation de couple marche doit aller contre sa nature par moments. Soyons claires, nous sommes toutes affreusement pénibles chacune à notre façon : Jalousie, maniaquerie, impatience, besoin constant d'être rassurée, agressivité ..., et du coup, il nous faut prendre sur nous (à mort) pour transformer un "qu'est-ce qu'elle a cette pouffiasse avec sa jupe de la taille d'un timbre-poste ? Elle veut ta photo ??" en "Tiens chéri la dame là-bas a l'air de te connaître", amusé. ou encore une tentation subite de jeter un regard consterné à votre homme agrémenté d'un "mais c'est pas possible d'être aussi dégourdi ..."irnonique, lorsqu'il se bat avec les boutons de la machine à laver (lave-vaisselle, aspirateur, mixer ...) en "mon amour tu veux un coup de main ?".

Moi je fais des efforts surhumains parce-que je suis jalouse, impatiente, agressive, possessive. Un jour j'ai demandé à mon amoureux : "Dis, tu me trouves chiante ?" (question rhétorique). Il m'a regardée tendrement et m'a répondu : "Non, pas du tout".

Le choc passé (il m'a fallu deux bières pour m'en remettre), je me suis dit : "soit je suis une comédienne hors pair, soit j'ai vraiment le plus gentil des hommes". Et après réflexion, je me suis dit : " ... Il a eu peur que je lui tombe dessus s'il avait répondu oui."

Bisous les filles !

SARA

Rendez-vous sur Hellocoton !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog